Notre précepte est :

Notre précepte : "Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences." (Françoise Dolto)

AVERTISSEMET

AVERTISSEMENT // MISE EN GARDE : Il faut bien avoir à l'esprit ceci : la « maladie de Forestier » est une pathologie très atypique et très asymptomatique, et que les articles publiés dans ce Blog font références à des cas extrêmes pour la plupart. Ainsi seulement 10% à 15% des sujets touchés sont susceptibles de présenter des symptômes sévères. La découverte de cette « maladie » est fréquemment fortuite. C'est souvent lors d'un examen radiologique, qui n'a souvent rien à voir avec l'indication du bilan RX, que le diagnostic de « Forestier » est posé.

Retrouvez moi sur FB : https://www.facebook.com/ForestierDish/

Translate

vendredi 22 mars 2013

ARTHROSE : HUILE DE POISSON ET ASPIRINE, LE BON DUO ANTIDOULEUR


L’association huile de poisson et aspirine pourrait être la clé pour soulager les douleurs
inflammatoires provoquées par l’arthrose.

Selon de nouveaux travaux menés par les chercheurs de l’école de médecine de Boston, l’association huile
de poisson-aspirine pourrait être la clé pour combattre l’inflammation qui provoque les douleurs de l’arthrose ou les autres formes d’arthrite de type inflammatoire.
L’aspirine et l’huile de poisson (riche en omega 3) sont tous deux connus pour leurs vertus anti- inflammatoires respectives. Mais ce que les chercheurs américains ont mis en avant, c’est que combinés ensemble, ils offrent une meilleure réponse à la réaction inflammatoire provoquée par certaines affections chroniques comme l’arthrose ou la polyarthrite rhumatoïde.
Aspirine et huile de poisson : comment ils soulagent :
Pour soulager les maux de tête ou les maux de dents, l’aspirine a été détrônée par le paracétamol.
Mais les médecins n’oublient pas qu’à dose élevée, l'aspirine se révèle un puissant anti-inflammatoire. Elle
agit en bloquant la production de prostaglandines (un groupe de substances impliquées dans l'inflammation).
Elle est donc d'une grande utilité dans le traitement de certains rhumatismes.
Quant aux acides gras essentiels Oméga 3 provenant du poisson gras et de l’huile de poisson, ils contribuent à la souplesse des articulations.
Mais lorsque l’aspirine est combinée aux omega-3, elle booste la production de certaines molécules appelées résolvines, qui dérivent des acides gras omega 3 et qui ont montré leur efficacité pour réduire
l’inflammation et pour réduire la douleur inflammatoire.
Les recherches sur ce nouveau duo anti-douleur viennent d’être publiés dans le magazine américain
Chemistry and Biology
Enregistrer un commentaire